Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Répondre
Louis Leroux
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 20 juin 2019 22:03
Localisation : Haute-Saône
Contact :

Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Louis Leroux » sam. 21 déc. 2019 21:56

Faut-il partir, faut-il rester? Faut-il en parler ou bien se taire? Faut-il s'armer et faire des stocks? Faut-il participer à casser le système ou le laisser s'écrouler?

Il semblerait que beaucoup de gens soient déjà (ou comme toujours) en train de s'invectiver quant aux stratégies à adopter face à ce qui vient.

Pour ma part je me rend compte que je me suis fait un petit mix:
Je passe encore une bonne partie de mon temps à exercer mon métier (pour gagner des sous et me permettre de...), je cherche à le rendre plus résilient et moins énergivore (j'ai un peu expliqué ça dans des métiers à faire évoluer). J'aide ma maraîchère de temps en temps pour lui permettre autant que possible de s'adapter.
Longtemps resté silencieux je m'autorise aujourd'hui la parole "d'alerte bienveillante". Je passe un peu de temps ici pour mettre mon grain de sel et partager.
J'ai progressivement modifié des habitudes de consommations, remplacé quand ils étaient cassés ou irréparables des objets de l'obsolescence programmée par des objets costauds ou par rien.
J'ai commencé à faire des stocks mais dans l'idée de pouvoir partager le moment venu. Je mets en caisse des vêtements, des outils, de la vaisselle... et ça n'est pas forcément contradictoire avec la simplicité volontaire.
Je m'interroge sur mes zones de fragilité y compris et surtout émotionnelles et psychologiques. Je fais avec mes peurs.
Je m'interroge sur le comment maintenir de la sécurité autour de moi et en moi. M'armer (d'un fusil, d'une arbalète, d'un bazooka) cela participerait-il à me rassurer et assurer ma défense ou à renforcer ma parano naissante?

Et donc dans tout ça il y a des pourcentages pas très clairement définis de survivalisme, de collapsosophie, de résilience, de connaissance de soi en période de tempête, de bon sens paysan... ça n'est pas toujours très rationnel, j'avance avec qui je suis aujourd'hui et avec ceux qui m'entourent. Demain...???
Il y a toujours le risque de s'enfermer dans des chapelles, dans des certitudes pourtant nous sommes juste de passage et nous appartenons à des temps incertains.
Avatar du membre
moulino51
Messages : 133
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 08:08
Localisation : Région de Reims

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par moulino51 » dim. 22 déc. 2019 07:59

Bonjour Louis,

A la lecture du titre ...
j'ai cru que tu allais explorer les placements possibles pour ne pas laisser d'oseille a la banque en cas de k k :-)

Je suis d'accord sur l'ensemble de ton questionnement (nous avons surement tous le même ici) mais bien dommage que les Pikatchou ne se posent pas les mêmes questions en restant ancrés dans leur consumérisme.
J'ai commencé à faire des stocks mais dans l'idée de pouvoir partager le moment venu.
La je suis moins d'accord, "le moment venu" tu ne pourras partager qu'avec des opportunistes qui se serviront de "ton partage" pour faire du marché noir;
Par contre dés aujourd'hui donner les surplus a tes amis et voisins (dons ou échanges) auras du sens pour la suite car ils pourront se rappeler de ta générosité. :roll:
Nous quand on donne aux voisins et amis c'est sans demander de retour immédiat, le don est tellement enrichissant pour sois et ça fait tellement plaisir de faire plaisir (de toute façon ce sont des surplus de production :wink:
Pour le don aux enfants, c'est différent, c'est plutôt dans la tradition du panier de fruits et légumes que nos parents nous préparaient lors de nos visites du WE, la plus question de surplus, mais juste de partage.
M'armer (d'un fusil, d'une arbalète, d'un bazooka)
+1 pour l’arbalète, mais je n'ai pas franchis le pas, car les achats en ligne laissent des traces :D
Demain peut-être (ben oui, il faudra bien s'entrainer si on veut bouter du sarrasin :lol: )
En cas de k k, je pense demander a mes enfants (du moins a une fille qui habite en ville) de venir nous rejoindre avec ses enfants a la campagne.) :roll:
Ce n'est pas mon état d'esprit a la base, mais je pense que les survivalistes ont fait le tour de tout ce questionnement depuis une dizaine d'années et qu'ils ont trouvés la(les) solution(s) pour tenter de s'affranchir de leurs peurs.
Pour les outils costauds et ou anciens, on n'en a jamais assez.

édit : a la première question : partir ou rester je suis convaincu qu'il faut rester, car ce ne sera pas mieux ailleurs et au moins ici nous n'avons pas a nous dépatouiller dans un nouvel environnement hostile sans en connaitre les simples codes.

"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"
Louis Leroux
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 20 juin 2019 22:03
Localisation : Haute-Saône
Contact :

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Louis Leroux » dim. 22 déc. 2019 09:54

Je suis d'accord avec toutes tes remarques et y compris sur le partage.
Moi j'avais plutôt en tête les 150 kg de bicarbonate de soude par ex. que j'ai acheté (en proposant au copains une commande groupée). ça ne servirait à rien de le distribuer aujourd'hui, la plupart des gens ne savent pas ou ne veulent pas s'en servir :cry:
Et oui je parlais de survivalisme, non pour ironiser ou caricaturer, plutôt pour faire introspection et ressentir ce qu'on serait capable de faire en k de kk
Mon plus grand questionnement actuel est vraiment autour de participer à casser la machine ou pas mais là encore tu as raison inutile de laisser des traces.
zut j'ai oublié de mettre obvier dans mon post :lol:
Avatar du membre
moulino51
Messages : 133
Enregistré le : sam. 3 nov. 2018 08:08
Localisation : Région de Reims

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par moulino51 » dim. 22 déc. 2019 10:12

:D :D



"On ne vient pas de nulle part et serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !"
Avatar du membre
Muriel Calmel
Messages : 75
Enregistré le : ven. 1 nov. 2019 21:23
Localisation : Centre de la France

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Muriel Calmel » dim. 22 déc. 2019 22:20

Alors moi pour obvier (haha, j'l'ai casé dès la première phrase :P), eh bien c'est un peu comme vous 2. Je plussoie fortement Gé sur le "on reste". Même si ça ne fait que 2 ans et demi qu'on est installés dans cette région qu'on ne connaissait pas, on commence à y être vraiment bien intégrés et même si on sent bien que certains trucs vont pas être évidents niveau climat, on préfère se battre pour essayer d'améliorer les choses.
En prime, dans notre cas, déménager avec chiens, chats, poules, moutons, vaches, ânes et chevaux, j'te dis pas le convoi :lol:
Sinon, on essaie d'investir dans du stockage de matos divers, par que pour notre pomme non plus, dans des aménagements (plantation d'arbres fruitiers par ex) qui pourront servir au village si besoin, mon compagnon est sur une des liste électorales pour les municipales, si c'est elle qui passe on va essayer de lancer des projets pour rendre notre village plus résilient (bon, si c'est pas elle qui passe on essaiera quand même, hein).
Par contre là où je diffère de vous, c'est sur l'armement. Pour moi c'est hors de question. Je suis vegane, j'peux déjà pas tuer (directement ou indirectement) un animal, c'est pas pour commencer à buter de l'humain, et si ça m'arrivait même accidentellement je ne crois pas que je pourrais m'en remettre, et pour dire les choses simplement je n'ai pas envie de devenir quelqu'un qui pourrait tuer intentionnellement quelqu'un d'autre et vivre avec ça sur la conscience ensuite.
Bon, après, on ne peut jamais savoir comment on réagirait une fois en situation. Dans le pire des cas je ferme les yeux et j'imagine que c'est Donald Trump en face de moi. :lol:
Louis Leroux
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 20 juin 2019 22:03
Localisation : Haute-Saône
Contact :

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Louis Leroux » lun. 23 déc. 2019 07:12

Oui pour moi aussi c'est rester ... et inciter d'autres à venir s'installer par ici.
Sur le post en général c'était plutôt: est-ce qu'on se pose ces questions et comment on y répond? La question de s'armer ou pas n'est pas centrale mais peut interroger notre posture générale ou nos contradictions. Je ne suis pas vegan (je l'ai été fut un temps, on disait végétarien à l'époque et c'était un gros mot) mais la question de notre rapport aux non humains et à la souffrance animal me titille de plus en plus. Je mets dehors les araignées mais je tue sans trop d'état d'âme les doryphores... Tendances contradictoires voir schizos. Donc en k de kk une arme ou pas, la réponse aujourd'hui n'est pas tranchée. Je ne suis pas chasseur, je n'ai pas d'arme en tant que tel par contre je comprend très bien pourquoi certains font le choix d'en avoir (et je ne parle pas bien sur des fous furieux pour qui s'est devenu maladif).
Avatar du membre
Muriel Calmel
Messages : 75
Enregistré le : ven. 1 nov. 2019 21:23
Localisation : Centre de la France

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Muriel Calmel » mar. 24 déc. 2019 08:38

Oui, je me pose toutes ces questions, mes réponses évoluent, ou pas...
Je comprends aussi pourquoi certains s'arment, mais en tout cas pour le moment je refuse d'avoir peur des autres. Je me dis que si on a peur déjà maintenant, avant que ça parte en cacahuètes, c'est fichu.
On peut aussi se poser la question suivante : veut-on (sur)vivre à tout prix ? Où place-t-on la limite ?
Louis Leroux
Messages : 72
Enregistré le : jeu. 20 juin 2019 22:03
Localisation : Haute-Saône
Contact :

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par Louis Leroux » mar. 24 déc. 2019 09:57

Et! tiens encore une autre:
C'est quoi vivre?????? Obvier, toujours obvier??? :lol:
Be happy, don't ou-eu-riz
Avatar du membre
SiClaire
Messages : 19
Enregistré le : dim. 15 déc. 2019 19:12

Re: Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

Message par SiClaire » mar. 31 déc. 2019 10:17

Coucou à tous ...

Comme c'est bon de vous lire... Car toutes ces questions raisonnent aussi en moi.

Partir ou rester ? Les deux mon capitaine, rester parce que c'est là qu'on vit, là qu'on travaille, là qu'on a un réseau, mais se garder une échappatoire, pas très loin, mais juste en mode un peu plus reculé, mais pas plus solitaire, au cas où la ville devienne invivable ou trop dangereuse ...

Comme vous, petit à petit, je change mes habitudes, j'améliore mon autonomie et ma résilience, mais je suis pas prête. Si clairement c'est la mouise demain, ça va être chaud pour mes fesses :D (en terme d'autonomie alimentaire, j'ai quand même récolté 6 figues et 5 poires cette année, on va aller loin :lol: )

S'armer ou pas ? Alors voilà une question qui me taraude ... Spontanément je dirais, pas. Je suis contre la violence, et je ne suis pas chasseuse... Mais si ça s'effondre, que vont valoir ma hache, mon spray au poivre et mes prises de judo face à des personnes désespérées ou affamées ? :lol: Du coup, j'hésite quand même, et je me dis qu'un permis de chasse ( :shock: moi qui ne chasse pas pour rappel) ou une licence de tir de compétition, me permettrait d'accéder à un moyen de défense efficace et dissuasif... Mon mari est contre ( :-? normal, je le suis aussi). Nous avons des enfants, et les armes sont aussi un fléau quotidien pour leur sécurité, dans un monde ou tout va bien ... Mais serait-ce un salut dans un monde ou tout va mal ?

En tout cas, je suis cette devise au quotidien, ne pas mettre les oeufs dans le même panier, car elle s'applique à tant de choses...
Made in Normandy :D
Répondre