Page 2 sur 3

Re: Coronavirus

Posté : jeu. 9 avr. 2020 21:00
par Louis Leroux
J'ai commencé à me pencher sur le questionnaire de Bruno Latour:

Question 1 : Quelles sont les activités maintenant suspendues dont vous souhaiteriez qu’elles ne reprennent pas ?
L'agriculture "chimique" (je l'aurais bien mise en premier) à ma connaissance l'activité n'est pas suspendue. La production d'énergie nucléaire non plus, c'est peut-être aussi bien d'ailleurs (voir l'effondrement 3 ou 4). La fabrication des armes, je ne suis pas ça de près mais quelque chose me dit qu'elle doit continuer plein pot. L'élevage intensif, itou. Bon, il reste le tourisme de masse, c'est vrai que là c'est plutôt arrêté, ouf au moins une. J'imagine tout de même qu'en prenant un peu plus de temps de réflexion j'en trouverais d'autres. Et oui j'aurais de quoi alimenter la question 2.
Par contre la question 3 me pose problème: Dois-je vraiment me la poser? (visiblement oui). Je commence délibérément par une provocation extrême: l'esclavagisme disparait, dois-je me soucier de ceux qui en vivaient? je descend d'un cran, demain la France ne produit plus d'armes (peu probable on est d'accord) dois-je me préoccuper des gens qui vivaient jusque là grâce au meurtre d'innocents? Demain l'industrie du tabac est interdite (là encore peu de chance) devrais-je m'inquiéter d'un nouvel avenir professionnel des gens qui prospéraient sur le cancer de leurs concitoyens?
Je sais ce que mon propos peut avoir de probablement choquant pour certains.

Pour sortir de l'outrance je voudrais juste savoir pourquoi moi je dois me poser cette question.
Dans un autre post d'il y a quelques mois je proposais que chacun s'interroge sur ses choix professionnels(nourritures terrestres, je renonce à je privilégie je modère). On est d'accord que plein de gens n'ont pas le choix de leur emploi quand ils ont la chance d'en avoir un. Mais il y a aussi des tas de gens qui pourraient, qui devraient trouver le courage de se poser la question. Je ne suis pas certain pour tout dire que quelqu'un d'autre que la personne concernée puisse permettre la transition nécessaire.
Cette période très particulière va probablement laisser un paquet de gens sur le carreau et j'espère que nous allons connaître ensuite un grand élan de solidarité. Mais pour ce qui est d'accompagner la transition il faut d'abord que quelque chose se passe en chacun qui passe par des renoncements et des prises de risques. Et, non il ne suffira pas de traverser la rue pour trouver la solution.

Les prémices du changement sont déjà là et c'est les gens eux-mêmes prenant leur destins en main qui inventent les biais les bidouillages de nouvelles façon de vivre. ça n'a rien d'un long fleuve tranquille et beaucoup de ceux qui ont sauté le pas et qui tiennent sur la distance sont souvent rincés, épuisés ... mais vivants et sans regret du passé

Re: Coronavirus

Posté : ven. 10 avr. 2020 06:00
par moulino51
Bijour a tousse,

J'aime te lire Louis :lol: :lol:



Re: Coronavirus

Posté : ven. 10 avr. 2020 20:52
par Louis Leroux
Merci Gé!
Dis donc ça faisait un bail que tu n'avais pas fait un p'tit coucou. Comment ça se passe chez toi?

Re: Coronavirus

Posté : sam. 11 avr. 2020 14:50
par moulino51
Bonjour Louis,

Je suis présent tous les jours en administration, il y a du boulot a virer les spammeurs :oops:
La santé :?: , toujours moyen, et il semble que mon crabe évolue vers autre chose, mais j'attends les résultats des prélèvement de bidoche :D
Bon, pas de Covid19 a la maison, c'est déjà ça :roll:


Re: Coronavirus

Posté : sam. 11 avr. 2020 17:17
par Louis Leroux
Prends soin de toi et de ceux que tu aimes :wink:

Re: Coronavirus

Posté : mer. 15 avr. 2020 09:48
par Muriel Calmel
Dans le genre questions dérangeantes qui émergent dans cette crise, je partage celle-ci : On peut pousser son chariot au supermarché, mais on ne peut pas accompagner le cercueil de sa mère

Sinon je ne trouve pas que tes propos soient choquants, Louis, quand tu parles de la reconversion de certaines personnes. Est-ce que c'est à nous d'y penser ? Non, pas forcément, et c'est vrai que pour moi c'est un argument tendancieux le coup des emplois, mais d'un autre côté si on veut agir efficacement sur un domaine précis ça peut aider d'y penser.
J'ai en tête un exemple : un homme a réussi à arrêter le business des montreurs d'ours en Inde, et proposer une reconversion aux ex-montreurs faisait partie de son action. ll les a embauchés pour s'occuper des ours rescapés et les réhabiliter si possible dans la réserve qu'il a créé. Et ça a très bien marché, en quelques années il a mis fin à cette pratique pourtant bien ancrée dans les traditions.

Gé > pensées et courage...

Re: Coronavirus

Posté : mer. 15 avr. 2020 19:24
par Louis Leroux
je me suis laissé convaincre par tes arguments. Du coup, je suis allé voir mon voisin agriculteur conventionnel et je lui ai dit qu'il se mettait en danger à utiliser tant de pesticides. Je commençais à peine à lui faire une proposition de venir aider ma maraîchère qu'il m'a apostrophé en disant que l'agribashing ça suffisait. Il a continué en disant des choses pas sympas sur les écolos et il es parti furieux. Je n'avais même pas parlé revenu! J'ai dû louper quelque chose :lol:
Bon sérieusement, oui bien sûr qu'il faut avoir des propositions à faire et il y a un certain nombre de gens tétanisés devant l'énormité de la tâche (quand on tire un petit bout de ficelle et qu'on se rend compte que c'est tout le pull qui est mité).
Après des années à essayer, je me dis juste que ça n'est pas simple d'accompagner la transition. Quelques fois la force de conviction peut suffire mais là on est face à une "Méta injonction", comme on dit aujourd'hui: le pronostic vital est engagé... On en est pas encore à chacun sa m.... mais de plus en plus vers chacun sa part. Tout ça pour dire qu'on a très largement vécu sur et dans un système où on pouvait râler et demander plus sans jamais se dire qu'on était peut-être une partie du problème, qu'il fallait agir pour que ça change et que ce temps est définitivement derrière nous.

Re: Coronavirus

Posté : ven. 24 avr. 2020 19:24
par Louis Leroux
Je vous jure que c'est vrai: je revenais de ramener "mon apprenti" chez lui, retour RN 19 autour de 18h30 (pour ceux qui auraient les moyens de vérifier :twisted: ) je croise un convoi exceptionnel tractant devinez quoi... un yacht. Noooon en plein confinement de la populace le monde du fric continu à narguer.
Sérieusement, je n'ai aucune idée d’où il venait ni ou il allait mais sur ce tout long parcours personne? pas un fl.. gendarme pour verbaliser et arrêter le dit convoi? Il avait une autorisation spéciale? une urgence particulière pour le bien commun? en quoi était-il exceptionnel en cette période?
Non vraiment, je ne veux pas me défouler à petit prix mais j'ai vraiment et sérieusement du mal à me dire que tout cela est juste et normal.
J'espère qu'une bonne partie de ceux que l'on maintient à terre le pied sur la tête avec injonction de ne pas bouger aura la force et la détermination pour demander le moment venu quelques menues explications et tirer les choses au clair (et tant mieux s'il est là)

Re: Coronavirus

Posté : sam. 25 avr. 2020 20:08
par moulino51
Tu es sur que c'était bien un yaute, et pas un navire de la SNSM :lol: :lol:





Re: Coronavirus

Posté : dim. 26 avr. 2020 18:09
par Louis Leroux
Salut Gé
Je ne suis pas très sur mais il me semble qu'il battait plutôt pavillon panaméen :o
J'en profite pour glisser un lien vers Alessandro Pignocchi que j'adore
https://puntish.blogspot.com/2020/03/re ... PqeymUg1to