mobilisation difficile

Répondre
Eric Hubsch
Messages : 9
Enregistré le : dim. 12 août 2018 22:47

mobilisation difficile

Message par Eric Hubsch » mer. 15 août 2018 15:30

Ne trouvez vous pas qu’il y a dans la collapsologie une classification des priorités qui crée peut-être une contradiction interne et qui inhibe toute action d’envergure( à l’échelle d’un pays par exemple)
.
à long terme le problème numéro un est le dérèglement climatique puisque les conditions de la vie même peuvent être remise en cause,
à moyen terme, c’est tout ce qui est de l’ordre de la pollution et de l’épuisement des ressources, et peut-être aussi de la démographie,
à court terme, on est plus dans des risques systémiques, genre crises économiques ou géopolitiques majeures ou bien tout ce qui relève des accidents industriels du type Tchernobyl ou black out énergétique à l’échelle d’une nation modernisé.

le long terme concerne tout le monde (y compris la biosphère dans son ensemble),
le moyen terme concerne essentiellement les pays ou les continents avec des problématiques différentes,
le court terme concerne plus les individus dans la gestion de crise journalière.

Or d’après les dernières publications, la fin du siècle risque de griller la totalité du règne animal voir végétal et qu’il ne resterait peut-être à terme que des bactéries et des méduses. (sympa:))
Si on est cohérent en tant qu’espèce qui veut perdurer dans le temps, ça veut dire qu’il faut ralentir énormément voire stopper immédiatement l’industrie, les transports et l’élevage
avec une explosion des risques de court terme.

On se retrouve alors face à un choix paradoxal entre sauver l’espèce humaine demain ou se sauver en tant qu’individu aujourd’hui.

à partir de là comment mobiliser les citoyens ou même les gouvernements.

Y en a-t-il parmi vous qui auraient des idées, ou bien d’autre points de vue ?
calvin
Messages : 5
Enregistré le : mar. 14 août 2018 12:46

Re: mobilisation difficile

Message par calvin » mer. 15 août 2018 22:55

Je suis totalement d'accord avec ton raisonnement Éric... D'où cette impression que le(s) problème(s) sont sans solutions

Les risques de collision entre chaque problématiques paraissent inextricables...

Dans la série des paradoxes :
On pourrait par exemple espérer une diminution de la croissance économique (et même une décroissance) --> du coup, diminution de la consommation énergétique, mais risque important d'une fuite en avant des États vers des choix court-termistes destinés à préserver coûte que coûte le "système" (exploitation des énergies les plus polluantes, remise au second plan des problématiques écologiques...).
Eric Hubsch
Messages : 9
Enregistré le : dim. 12 août 2018 22:47

Re: mobilisation difficile

Message par Eric Hubsch » mer. 15 août 2018 23:33

ça s'appelle la quadrature du cercle, les maths ont malheureusement démontré que ce n'est pas resolvable :shock:
reste finalement à chacun de choisir le présent en dernier recours, c'est ma décision en tout cas,chercher un lieu en transition et attendre la vague en commençant une autre manière de vivre qui durera ce que ça durera.
Avatar du membre
Shinra
Messages : 22
Enregistré le : jeu. 17 janv. 2019 13:27

Re: mobilisation difficile

Message par Shinra » jeu. 7 févr. 2019 10:55

je ne cherche plus depuis un bout de temps à convaincre, que ce soit mon voisin, ma famille ou qui que ce soit d'autre. Je fais, point. Alors, si c'est déjà compliqué à toute petite échelle…vu le carcan politique et idéologique d'une nation… c'est à mes yeux peine perdue.

La transition, vu le lieu où je suis, ça sera chez moi… mais franchement, dans le coin, ça épuise, la solitude relative sur ce sujet est assez pesante. Ce qui fait que de temps à autre, la question de mon identité me travaille: suis transitionneur, survivaliste, prepper…? :D

Il y a même des jours où je me demande si c'est vraiment la place où je dois être, et si une bourde n'a pas été faite… peut-être que vivre la transition en groupe n'aurait pas été préférable…et puis je me ressaisi :mrgreen:
-----------------------------------------------------
ici mon compte Mastodon "généraliste" et ici mon compte mastodon "politique"

quant à celui-ci c'est le compte Diaspora*
Cédric
Messages : 10
Enregistré le : lun. 18 févr. 2019 15:46
Localisation : Lavaur (tarn)

Re: mobilisation difficile

Message par Cédric » jeu. 21 févr. 2019 15:21

Un doux mélange de pessimisme et d'optimisme.
Pour moi c'est bien foutu et encore plus. Mais voilà comme un couillon, j'ai eu un enfant voilà pile 2 ans, le 15 février. ALors, son sourire me fait me bouger un peu, même si j'y crois pas trop.
Alors, oui je fais de mon côté : poele de masse, marche+vélo+train, matériaux "écologique" (chanvre+bois+chaux) etc.
et aussi, un peu de collectif, manif le samedi, pas tous mais régulièrement. Parce que je crois que cette société thermo indus, est en train de flamber cette planète. Plutôt l'effondrement sera là, plus d'espèces vivantes il restera. (On dirait du Ioda). Mais après, je suis pas gavroche ou bien Jean Moulin, du moins la pression ne se fait pas assez sentir pour se lancer corps et âmes dans la bataille.
C'est bien tout le problème de cet effondrement à la fois palpable et si loin.
C'est aussi le sens de mon inscription sur ce forum, rencontré des personnes sensibilisées à ce chaos qui vient, qui en ont conscience, qui ont arrêté le déni, qui ne résiste pas, parce qu'après le déni vient la résistance. Tout les chiffres sont là. Se rencontrer pour se regrouper, s'entraider, agir... Je me sens bien trop seul avec ces visions d'horreur, et parfois, j'imagine pour certains d'entre vous aussi, très difficile à vivre.

A votre bon coeur, je suis vers Toulouse et le samedi en manif... et on y rencontre plein de gens aux idées très collapso compatible
Répondre